Wiki Creepypasta
Advertisement

*Tape* *Tape* *Tape*

Angela restait plantée sur son ordinateur toute la journée. Elle vérifier ses réseaux sociaux, instagram, wikipédia et continuait ses recherches. La jeune femme avait passé toute l'après midi sur les web incluant le dark net. Elle se leva de son lit afin de boire un verre d'eau et de manger, toutes ces recherches lui avait donné de l'appétit.

Elle entra dans sa cuisine et se fit un sandwich pour la soirée, elle ne mangeait pas beaucoup ces temps-ci, ses recherches lui tenaient trop a coeur. En retournant a son ordinateur, son visage pâlit. Toutes les fenêtres étaient refermées, son ordinateur éteignait de lui même. A t-elle eu un virus ?

Elle débrancha tout ses appareils a proximités, pas que cela aller changer grand chose, mais elle se sentait parano avec les pc, mac, et etc...

Elle laissa tout tomber et retourna dans sa cuisine pour manger et boire.

/Bip/ /Bip/

Elle sortit son téléphone portable de sa poche, elle avait reçut un mail avec toutes ses informations dessus (écoles fréquentées, vie privées, noms et prénoms de sa famille et de ses proches). Il s'agissait d'une menace, elle gloussa à l'idée que ses informations fassent le tour du monde. Elle remit son téléphone dans sa poche et réfléchit sur la question. Elle n'était pas étonnée de ce qu'il arrivait, un jour ou l'autre, si personne ne fait attention, tout peu arriver sur internet.

"Merde..." murmura t-elle. Des mois de recherches, pour finalement se retrouver dans une impasse. Elle voulait en savoir plus sur ce site et sur la personne nommée Worwick. Un site pour les trafiques de drogues et de corps humains. Elle comptait réunir des preuves et trouver/obtenir une quelconque adresse pour envoyer la police là-bas. Elle avait travaillée pour eux durant 18 mois, il venait sûrement de voir qu'elle n'était pas sérieuse. Que va-t-il se passer pour la suite des événements ?

"Espèce d'idiote....si seulement il n'était pas mort".

Un coup a sa porte fit sortir Angela de ses pensées. Elle s'approcha doucement de sa porte, elle plaça son oeil dans son regard. Lola était juste derrière. Elle lui ouvrit la porte et la salua.

"Hey sa va ?" dit Lola avec un sourire.

"Oui et toi ? Entre." Angela s'écarta pour laisser son amie entrer dans l'appartement. Le lieu de vie de Angela était très simple. Un petit 15 mètres carré avec juste ce qu'il fallait pour vivre de façon décente. Depuis la mort de son frère, elle avait du mal a garder des emplois stable.

"Oui. Je suis venue récupérer mes affaires." dit Lola en s'asseyant dans le canapé. Angela lui adressa un sourire et alla dans sa chambre en levant les yeux aux ciel. Lola était une jeune femme dans les début de la vingtaine, elle était petite et quelque peu en surpoids. Elle avait les cheveux bruns court en une coupe carrée, des yeux verts et des lunettes.

"Tiens, tu veux boire quelque chose ?" proposa Angela.

"Non sa ira, je pense n'avoir rien oublié"

"Tu repasse si tu veux"

Lola se déplaça jusqu'à la porte et partit aussitôt. Angela soupira de frustration, elle n'avait rien contre Lola, c'était une gentille fille. Mais Angela ne supportée pas les femme trop timide, ou trop gênée. Cela la m'était très mal à l'aise.

Un autre coup a la porte se fit, Angela se déplaça paresseusement jusqu'à la poignée. Lola avait dû oublier encore autre chose. Elle ouvrit la porte en grand. Elle écarquilla ses yeux, un homme cagoulé entra directement dans son appartement en la repoussant brutalement. Elle tomba les fesses au sol. Elle était trop surprit pour pouvoir réagir. L'homme mit ses mains dans ses poches et sortit un couteau.

Le sang de Angela ne fit qu'un seul tour, elle se leva et courra dans son mini salon pour récupéré sa batte de base ball. L'homme l'observé a présent, il attaqua en premier, permettant un coup directe dans son épaule. Angela ne perdit pas de temps et le rua de coups. L'homme ne tenait plus debout et le sol était recouvert de sang. L'adrénaline lui avait fait perdre ses esprits.

"Merde....merde, merde, merde !"

Elle s'approcha petit a petit en essayant désespérément de se calmer. Elle mit ses doigts contre le pouls de l'homme, il était très faible. Elle attrapa son téléphone pour composer le numéro de la police puis des urgences.

Le bip sonore se faisait entendre, soudain une main gantée avec un chiffon s'accrochèrent a sa bouche et son nez. Elle était maintenu fermement, et sombra dans l’inconscience.

A son réveille, elle était attachée a une chaise avec une corde qui encercler son buste. Elle se sentait très douloureuse de l'inconfort. Sa nuque lui faisait mal dû au poids de sa tête. Elle avait mal au bras en aux jambes a cause de la position et de la chaise inconfortable. Elle parvint a ouvrir les yeux, elle était retenu dans une salle ressemblant a une red room. La pièce était faiblement éclairée. Le sol était crasseux, les mûrs étaient sombres, toutes sortent d'outils gisaient aux sol.

Les larmes lui montèrent aux yeux, les battement de son coeur s’accélérer. Qu'est-ce qu'elle avait fait pour en arriver là ?

Elle attendit longtemps, elle prenait en compte toutes les surfaces des lieux. Il n'y avait pas de fenêtre, seule la vieille ampoule aider. La porte de la pièce s'ouvrir, un homme entra. Il était habillé d'un pull bleu foncé et d'un jeans noir avec des mocassin marrons foncés. Son visage était banale, cheveux court noirs, début de barbe, il devait avoir entre 30 et 35 ans.

"Alors, Angela Milltown. Tu n'as pas quelque chose a me dire ?"

"Vous dire quoi ?!" s'enquit elle, ses nerfs commençaient a monter.

L'homme ricana au ton qu’employait la jeune femme, il lui mit une claque direct sur sa joue. Sa tête bascula sur le côté si fort, que son centre de gravité perdit équilibre. Elle tomba sur le côté, l'impact entre le sol et chaise la fit pousser un cris.

"Milltown, tu dois être la petite soeur de Worwick."

Elle se crispa en entendant le nom de son frère.

"C'est dommage, il était un bon bosseur."

"C'est vous l'ordure"

"Moi ? Allons chérie..."

Il s'accroupit près d'elle pour qu'elle puisse entendre clairement.

"Ce n'est pas moi le monstre, mais ceux qui ont abattu ton frère"

Après cela, il se leva et quitta la pièce en faisant signe a un de ses hommes. Deux personnes entrèrent et le calvaire de Angela commença.

L'un des deux s'approcha d'elle et prit quelques outils éparpillés du sol. L'autre ne pouvait pas s'empêchait de regarder la poitrine de la femme.

Les cris se faisaient entendre depuis la chambre, elle s’époumoner de cries de pleurs et de supplications.

"Pitié....arrêtés s-s'il vous plaît...HYAAAAA !!!", son ongle de pied venait d'être arraché.

Cela faisait 1 mois qu'elle était retenue dans la chambre. Elle pouvait se lever pour faire ses besoins mais pour rien d'autres, son corps souffrait beaucoup trop. Entre les abus physiques et psychiques, Angela n'était même plus capable de parler. Elle poussait seulement des cris ou des gémissement de douleurs.

Elle ne pensait plus a partir ou a s’échapper, elle allait mourir ici un jour ou l'autre.

Les deux hommes entrèrent a nouveau, c'était l'heure de la pause pour eux. L'un d'eux décrocha sa ceinture, mais s'arrêta en entendant la porte s'ouvrir.

Le chef se tenait devant eux, il posa un rapide coup d'oeil a Angela.

"Elle est toujours en vie ?" Il ricana

Il s'approcha d'elle, la jeune femme était en piteux état.

"Pauvre merde, tu aurais pus nous rapporter si tu faisais la pute. Tes comme ton frère, difficile a briser"

"Elle en aura plus pour longtemps patron, on a prévu de la finir d'ici la fin de la semaine"

"Ouais"

"M-mon frère..." murmura Angela dans un soupire presque inaudible.

"Qu'est-ce que tu dis ?"

"Qui...a tuer mon frère ?" elle se força a parler, si elle devait mourir, elle devait au moins s'avoir de qui son frère était mort.

"Oh...je sais plus. Sa c'est fait par un vote. Les gens qui regardait la red room en voulait plus. Il pouvait choisir entre Axel et Worwick."

Axel ?

"Les internautes ont choisit Axel, mais Worwick s'est inter pausé en disant qu'ils pouvaient tuer une autre personne. Les visionneurs n'ont pas appréciés qu'il veuille protéger son pote. Ils ont tous votés contre eux deux. Haha...ils voulaient du spectacle, il en ont eu !"

Angela traité les informations petit a petit, elle se mit a trembler et a pleurer. Elle voulait hurler de rage et de tristesse, mais elle se retenait avec ses mains sur sa bouche.

"Tu crois quoi ? Les inconnus ne sont pas tous bons, tu peux tomber sur n'importe qui. Les êtres humains sont de vrais sac à merde."

Il quitta la pièce en laissant la femme seule avec les deux hommes. Le pervers baissa son pantalon et agrippa les jambes de la femme. L'autre regardait en se faisant plaisir seul. Elle regardait le plafond, en pensant a la mort de son frère. Il ne méritait pas ça, il voulait protéger son collègue. Son frère était un homme bon. La pensé de sa mort fit un électrochoc au fond d'elle. Est-ce qu'ils auraient filmés sa mort ? Ils se sont tous amusaient de voir quelqu'un mourir sur leurs écrans ? Ils aimaient ça alors ? Combien de millier de personnes avaient puent voter et demander la mort de son frère ? Ces deux hommes, l'ont-ils tuaient ?

Ses yeux se déplaçaient vers le sol, un tourne vis était là. Imaginer l'action la mettait très mal, mais là, son frère....souffrir et les autres aimaient voir sa mort....

Elle prit le tourne vis et l'enfonça dans la gorge de l'homme. Elle le repoussa brutalement et se releva pour charger le deuxième et l'enfoncer dans son oeil. L'homme hurla de douleurs, mais Angela continua a multiples reprises.

Lorsqu'elle porta son regard a celui qui la violer souvent, elle se releva et observa ses actions. Il m'était sa main a sa gorge pour arrêter le saignement. Il tenait debout et ne faisait pas attention a Angela.

Une mort longue et douloureuse allait lui arrivait....

Elle sortit de la red room en faisant attention aux alentours. Il y avait personne, elle se retrouva dehors, dans un lieu complètement reculé et isolé. Elle s'enfonça rapidement dans la forêt dans l'espoir de regagner la ville.

Elle avait prit plusieurs couteaux avec elle pour se protéger......de tout les êtres humains qui étaient tous aussi mauvais les uns que les autres.....

Article de presse :

"Deux hommes sont retrouvés morts dans un ancien bâtiment désinfecté, la chambre semblait servir a des squatteurs. Des homicides on eux lieux, aux alentours de celle ci. Un meurtrier de masse semble avoir fait surface, si vous remarquez quoique ce soit d'anormal veuillez contacter votre service de police locale !"

Créer par Eimeone.

Advertisement