Wiki Creepypasta
Advertisement

Origines[]

Après le dernier jour d'école avant le début des vacances d'été, une jeune adolescente à la longue chevelure brune et à la peau mate, était assise dans le siège du bus, serrant son sac à dos contre elle. Son nom était Delcina, ce qui signifie "douce".

Ses yeux ambrés brillaient à travers la lumière du soleil, leur donnant presque l'apparence de l'or.

À côté d'elle, elle discutait avec sa meilleure amie. Une autre fille aux cheveux blonds, presque blancs, avec des yeux verts émeraude fixant les yeux ambrés. Son nom était Daisy, un prénom inspiré d'une fleur.

Cette histoire semble heureuse au début, mais... La fin changera tout entre elles...

Lorsque le bus arriva à l'arrêt, Delly et Daisy descendirent pour rentrer chez elles. Elles se dirent au revoir en agitant les mains.

"Bonnes vacances Daisy, j'espère te revoir bientôt !"

"Merci Delly, j'espère te revoir aussi ! Passe de bonnes vacances !"

Delly rentra chez elle joyeusement. Elle était très heureuse de voir ses parents et se précipita vers eux pour les étreindre.

"Bonjour maman, bonjour papa !"

"Bonjour ma belle fille ! Comment s'est passée l'école aujourd'hui ?"

Demanda sa mère.

"C'était génial !"

"Bien, je suis contente que tu aies passé une très bonne journée, chérie !"

Sa mère était ravie d'entendre cela.

"Je vais dans ma chambre pour jouer sur mon ordinateur !"

"D'accord, chérie, amuse-toi bien !"

Dit son père avec un sourire alors que Delly se dirigeait vers sa chambre pour jouer sur son ordinateur. Elle posa son sac à dos à côté de son lit et joua pendant 30 minutes. Quelques instants plus tard, Delly s'ennuya de jouer sur son ordinateur. Elle l'éteignit et se coucha sur son lit pour regarder des vidéos sur son téléphone.

Le soir, sa mère prépara la table pour le dîner. Elle appela Delly pour manger.

"Delly ! Chérie ! Le dîner est prêt !"

"D'accord maman ! J'arrive !" Elle dit et se précipita en bas pour manger. Ils commencèrent à manger alors que Delly savourait la nourriture.

"Mmmh ! C'est si bon ! Tu es une excellente cuisinière, maman !" Ses parents sourirent et rirent.

"Merci chérie, je suis contente que tu aimes la nourriture. C'est au moins ton plat préféré, n'est-ce pas ?"

Demanda sa mère. Delly hocha la tête et continua à manger. Après le dîner, Delly commença à bâiller, elle semblait très fatiguée. Sa mère rit doucement et lui caressa la tête.

"On dirait que quelqu'un est très fatigué..."

"Ouais... au moins j'ai bien mangé..."

Ses parents rirent doucement et sourirent. La fille commença à bâiller.

"Que dirais-tu d'aller te coucher, chérie..."

Dit sa mère. Delly hocha la tête et se leva pour embrasser ses parents sur la joue.

"Bonne nuit maman, bonne nuit papa !"

"Bonne nuit ma chérie, nous t'aimons !"

Delly sourit en allant à la salle de bain pour se brosser les dents. Une fois terminé, elle alla dans sa chambre et se couvrit avec la couverture.

Sa mère entra dans sa chambre pour voir sa fille dormir. Elle aimait la regarder dormir. Elle s'approcha et l'embrassa sur le front. Delly ouvrit les yeux et lui dit bonne nuit.

"Bonne nuit maman... Je t'aime..."

Dit-elle d'une voix fatiguée et ferma les yeux. Sa mère sourit.

"Bonne nuit ma chérie, je t'aime aussi..."

Elle referma doucement la porte alors que Delly dormait paisiblement.

Le lendemain, Delly se réveilla avec un grand sourire sur le visage. Elle alla à la salle de bain pour se brosser les dents et descendit pour prendre son petit-déjeuner comme d'habitude. Elle mangeait des céréales croustillantes, ses préférées, tout en buvant du jus multifruits. Une fois terminée, elle embrassa ses parents et se prépara pour sortir voir ses amis.

"Maman, Papa. Puis-je sortir faire une promenade ? Je vais avec mon amie !"

Ses parents sourirent.

"Oui, chérie, tu peux sortir !"

"Merci ! À plus tard !"

Elle sortit et referma la porte derrière elle. Elle vit Daisy lui faire signe joyeusement, excitée de la voir. Delly se précipita vers elle et elles s'embrassèrent. Elles marchèrent et s'assirent sur un banc, parlant de leurs vies.

"Eh ! Écartez-vous, idiots !!"

Elles entendirent la voix d'une fille qui les fit immédiatement arrêter de parler. Elles se retournèrent pour voir trois filles sur leurs trottinettes.

"Bonjour, les nerds ! Je m'appelle Stacy et je suis la plus belle fille de la ville !"

Dit la fille aux longs cheveux blonds et aux yeux marrons.

"À gauche, voici Millie..."

Elle désigna la fille aux cheveux bruns et aux yeux verts. Elle avait aussi ses cheveux couvrant son œil gauche.

"Et à droite, voici Wendy."

Elle désigna de nouveau la fille aux cheveux bruns avec une demi-queue de cheval et des yeux bleus.

"Et nous sommes ici pour vous dire de dégager de ce banc parce que c'est notre parc ici."

"Euh... Désolée de te dire ça, mais ce banc ne t'appartient pas, il appartient à tout le monde. Et le parc ne t'appartient pas non plus..."

Dit Daisy d'une voix monotone.

"Oh ! Comment oses-tu me parler comme ça, tu sais que tu devrais-"

"Blah blah blah ! Je me fiche de ce que tu dis, tu n'es pas la reine ici !"

Répliqua Delly d'une voix agacée.

"D'accord... Tu l'as cherché..."

Elle grogna en se jetant sur Delly pour la frapper. Daisy poussa Stacy fort et elle tomba par terre. Elle ressentit une douleur dans le dos mais ne put se relever.

Les filles l'aidèrent à se relever tandis que Stacy grognait comme un chien.

"Tu vas le payer la prochaine fois !"

Dit-elle en quittant le parc avec leur trottinette.

"Tsk, quels idiots... Allons Delly, rentrons chez nous, on sera en paix là-bas..."

"D'accord, allons-y"

Répondit-elle en riant, et elles prirent le chemin de la maison.

"Hey, Daisy ! Que dirais-tu de passer du temps chez moi ? On pourrait faire une soirée pyjama !"

"C'est une super idée Delly ! Allons-y !"

Puis elles rentrèrent chez elles avant que le soleil ne se couche.

Plus tard dans la nuit, Delly et Daisy jouaient à leurs jeux préférés. Elles semblaient s'ennuyer mais Daisy eut une idée géniale.

"Hey Delly, j'ai une idée !"

"Ah oui ? Quelle est-elle ?"

"Et si on ajoutait des ailes de papillon et une queue. Ça te rendrait adorable comme un chaton avec des ailes de papillon !"

"C'est une idée mignonne ! Faisons-le !"

Dit-elle avec excitation.

Daisy l'aida à coller ces ailes de papillon violettes sur son dos. Une fois terminé, Delly enfila sa combinaison à capuche pour la montrer à Daisy.

"Alors Daisy, comment je suis ? Suis-je géniale ?"

"Géniale ? Non, non... Tu es incroyable !!"

Dit-elle en applaudissant. Delly rougit et rit doucement.

"Hehe... merci Daisy..."

"Allez Delly ! Montrons-le à tes parents ! Je suis sûre qu'ils vont adorer aussi !"

Elles descendirent toutes excitées pour montrer à ses parents.

"Maman ! Papa ! Regardez mon pyjama ! Stacy et moi avons ajouté des ailes de papillon violettes sur mon dos ! Comment je suis ?"

"Oh woaw ! Tu es géniale chérie ! Tu ressembles à un mélange de chat et de papillon !" dit sa mère en l'applaudissant. Son père lui fit un pouce en l'air et sourit.

"Maintenant les filles, il est temps de vous brosser les dents ! Il est presque tard, il est 23h35."

"D'accord maman, bonne nuit !"

"Bonne nuit Maddie, bonne nuit Jason !"

"Bonne nuit mes petits anges..."

Elles allèrent toutes deux à la salle de bain pour se brosser les dents. Une fois terminé, elles allèrent dans la chambre pour dormir.

"Bonne nuit Daisy..."

"Bonne nuit à toi aussi Delly..."

Elles fermèrent les yeux et s'endormirent.

Le lendemain, alors que ses parents étaient au travail, Delly se réveilla avec un sourire heureux sur le visage. Elle prit son petit-déjeuner, changea de vêtements et sortit pour voir Daisy, déjà en train de l'attendre devant chez elle. Une fois dehors, elles se promenèrent dans le parc.

Elles discutaient et riaient tout en se promenant dans le parc. Mais ensuite, Delly ressentit une étrange sensation comme si quelqu'un la suivait. Elle se retourna et...

WHACK!

Delly tomba au sol, tremblant, alors que sa tête commençait à saigner. Elle ferma lentement les yeux. Daisy, horrifiée, la secoua désespérément.

"Oh mon dieu ! Delly ! Est-ce que ça va ?! Delly !!"

Elle essaya de la réveiller en secouant son corps, mais Delly ne pouvait pas ouvrir les yeux. Sa tête saignait sur le sol où elle s'était évanouie. Daisy tourna la tête vers Stacy, qui tenait une batte en bois presque cassée. Le sang de Daisy bouillonnait de colère.

-"Oh rien, on l'a juste un peu poussée. Mais c'était juste un accident-"

-"Menteuse ! Tu l'as assommée ! Pourquoi as-tu fait ça ?! À cause de toi, elle ne va pas se réveiller !!"

Stacy ricana et secoua la tête.

-"Oh ne t'inquiète pas pour elle... Elle se réveillera dans quelques heures donc... Doux rêves..."

Elle dit en levant la batte au-dessus de sa tête et fit la même chose qu'elle avait faite à Delly, frappant Daisy violemment à la tête, et elle s'évanouit...

Quand Delly reprit connaissance, elle se retrouva dans un sous-sol abandonné. Daisy était là aussi, heureusement elle n'était pas seule. Delly se leva et vit la porte en bois, presque cassée.

Quand elle essaya d'ouvrir la porte, elle était verrouillée. Elle essaya et essaya de l'ouvrir, mais rien ne fonctionnait. Puis, elle perdit tout espoir. Elle s'agenouilla sur le sol, désespérée.

-"Oh... Ça ne sert à rien... On ne pourrait pas sortir une seule fois..."

En se retournant, cherchant un objet, elle vit une batte en bois sur la table. Elle la prit et essaya de la fracasser contre la porte en bois. Puis, de toutes ses forces, elle finit par casser la porte. Elle l'a fait !

-"Oui ! Je l'ai fait ! Nous sommes libres !!"

-"Incroyable, Delly ! Maintenant sortons d'ici avant qu'ils ne nous trouvent !"

Daisy dit alors qu'elles s'échappaient toutes les deux du sous-sol. Elles couraient aussi vite que possible mais Delly trébucha sur une pierre et tomba au sol. Avant qu'elle ne puisse se relever, quelqu'un la saisit par le bras. En se retournant, c'était Stacy et les autres filles.

-"Eh bien, eh bien, eh bien... On dirait que quelqu'un essaie de s'échapper de nous, hein ?"

Elle la jeta au sol et sourit légèrement. Delly se releva mais Stacy et les autres filles la saisirent et la plaquèrent contre l'arbre.

-"Eh bien, il n'y a plus d'échappatoire maintenant... Hehehe..."

Soudain, Delly ressentit une étrange sensation que son sang bouillonnait de rage. Elle bougea ses jambes violemment, frappant Stacy près des jambes et donnant des coups de poing aux filles près de leur estomac et s'enfuit aussi vite qu'elle le pouvait.

Stacy la regarda s'enfuir et grogna comme un loup en rage.

-"Merde ! Elles se sont échappées ! Oh bien, ce n'est rien du tout... Parce que la prochaine fois, elle le regrettera..."

Elle sourit en s'éloignant avec les autres filles...

Quand Delly s'arrêta pour reprendre son souffle, elle vit Daisy se cacher derrière le grand arbre. Elle soupira de soulagement et s'approcha d'elle. Daisy murmura sans faire de bruit.

-"Nous devons sortir d'ici, aussi vite que possible !"

Delly hocha la tête alors qu'elles s'enfuyaient de la forêt embrumée. De retour à la maison, elles rirent et montèrent dans la chambre rose de Delly.

-"Woah ! Quelles idiotes ces filles étaient. Essayaient-elles de nous kidnapper ou quelque chose du genre, mais que se passe-t-il !?"

-"Heh... Oui, on peut dire ça... Au moins, on leur a échappé !"

-"Haha ! Ouais... Totalement !"

Elles rirent toutes les deux. Daisy reçut une notification sur son téléphone. Quand elle le sortit de sa poche, c'était sa mère. Elle lut le message que sa mère lui avait envoyé :

-"Chérie, je suis rentrée du travail. Si tu veux rentrer à la maison, dis-le moi, d'accord ? Je t'aime !"

Daisy regarda l'heure et il était 17h.

-"Oh ! Je dois y aller, ma mère m'attend probablement. Je te verrai demain !"

Elle sourit.

-"D'accord, Daisy ! À demain alors !"

Delly dit en lui faisant signe de la main pour lui dire au revoir. Daisy lui fit signe en retour et sortit pour rentrer chez elle...

Le lendemain, n'était pas une très bonne journée. Le ciel était pluvieux et sombre. Delly se sentait si fatiguée qu'elle ne pouvait pas se lever de son lit. Elle entendit frapper à sa porte.

-"Entrez..."

Quand quelqu'un ouvrit la porte, c'était Daisy, son amie. Elle venait la voir pour savoir comment elle allait, en s'asseyant à côté d'elle sur son lit.

-"Alors Delly, je suis venue voir comment tu allais... Est-ce que tout va bien ?"

Daisy lui sourit.

Il y avait du silence. Delly ne pouvait ni hocher la tête ni la secouer, elle ne bougea pas une seconde. Puis, elle commença à gémir. Quand des larmes coulèrent de ses yeux, le sourire de Daisy s'effaça.

-"Hey... Est-ce que ça va ?...."

Delly essuya ses larmes en reniflant et sanglotant.

-"O-ouais... Je vais bien... Je suis-"

Elle recommença à sangloter. Daisy inclina la tête et posa sa main sur la joue de Delly, la caressant doucement.

-"Ne pleure pas Delly, tout va bien se passer, je le sais..."

Elle dit en la serrant fort dans ses bras. Delly la serra en retour, toujours en gémissant. Quand ses gémissements cessèrent, elle se sentit beaucoup mieux et sourit.

-"Merci Daisy... Que ferais-je sans toi... Je me sens mieux grâce à toi..."

Daisy sourit et lui tapota la tête.

-"Heh... De rien Delly, c'est à ça que servent les amis !"

-"Bon, je suppose qu'on devrait descendre manger..."

-"Oui, allons-y"

Alors que Delly se levait de son lit, Daisy mit sa main sur l'épaule de Delly et descendirent pour manger.

Cette nuit-là, l'estomac de Delly grondait doucement. Elle avait un peu faim comme si elle n'avait rien mangé. Alors, sans faire de bruit, elle se leva de son lit et descendit sur la pointe des pieds. Elle alla ensuite à la cuisine et mangea les toasts. En finissant, elle vit une note anonyme sur la table. Et une batte ensanglantée était à côté de la note. Elle prit la note et la lut :

-"Bonjour, je sais que tu ne me connais pas, mais je t'ai donné une batte pour que tu puisses te défendre lorsque quelqu'un t'attaque. Pas besoin de me remercier, ça va être amusant..."

Un smiley était dessiné à la fin de la note.

Delly était confuse. Elle prit la note et la batte et monta les escaliers sur la pointe des pieds. Elle alla dans sa chambre et cacha la batte et la note sous son lit. Et se rendormit.

Le lendemain matin, Delly se sentait mieux que la veille. Elle se brossa les dents comme d'habitude et descendit manger son petit-déjeuner. En terminant, elle demanda à ses parents si elle pouvait sortir seule.

-"Maman, est-ce que je peux aller me promener seule dehors ?"

-"Eh bien, bien sûr chérie ! Mais tu ne veux pas y aller avec Daisy ?..."

Daisy insista auprès de la mère de Delly.

-"Ne t'inquiète pas, Maddie ! Elle peut y aller. Ça ne me dérange pas du tout..."

Maddie inclina la tête et haussa les épaules.

-"D'accord... Si tu insistes..."

-"Merci maman ! À plus tard papa et Daisy !"

Elle leur fit signe de la main. Ils lui firent signe en retour alors qu'elle sortait et fermait la porte. Dehors, le soleil caressait sa peau sombre. Elle aimait tellement l'été qu'il était à la fois chaud et agréable. Elle décida d'aller dans la forêt pour prendre l'air. En marchant, elle entendit une voix familière derrière elle.

-"Te voilà... Salope !"

Elle se retourna et c'était Stacy, Millie et Wendy derrière elle. Stacy tenait un éclat de verre dans une de ses mains. Un étrange sourire apparut sur son visage.

"Je vais te faire payer, sale garce!!"

Stacy se précipita vers elle avec un éclat de verre dans une main.

Delly essaya de se défendre, mais Stacy lui immobilisa les bras avec ses mains. Elle leva la main tenant l'éclat de verre et entailla les joues de Delly d'une oreille à l'autre. Delly ressentit une douleur atroce, tandis que Stacy souriait et ricanait comme une folle. Du sang coulait de sa bouche et de son menton. Elle toussa encore plus de sang cramoisi, tandis que Stacy lui attrapait le menton.

"Hmmm... Là, c'est mieux ! Hahaha !"

Elle éclata de rire et ses acolytes rirent avec elle.

Delly se sentait faible alors que des larmes coulaient sur son visage. Avec toutes ses forces, elle donna un coup de pied à Stacy dans le ventre, la faisant tomber au sol. Elle se releva faiblement, les joues toujours entaillées en un sourire. Comme si elle souriait, mais elle ne souriait pas du tout.

Mais en un instant, Delly ressentit une sensation très étrange.

Stacy se releva, toujours tenant un morceau de verre cassé dans sa main. Elle tourna légèrement la tête, son sang bouillonnant de rage.

"Tu vas payer pour ça"

Elle se précipita à nouveau vers elle, mais Delly l'évita, mais encore une fois, elle fut immobilisée au sol.

Stacy tenta de la poignarder, mais Delly attrapa sa main et lui enfonça le morceau de verre dans le cou. Du sang jaillit de son cou. Stacy poussa un cri de douleur en crachant du sang. Et sans perdre un instant, elle vomit encore et encore du sang cramoisi foncé. Ses acolytes étaient terrifiés de voir cette scène horrible.

Elle couvrit son cou ensanglanté avec sa main et s'agenouilla.

"AAAAHHH!!! MERDE!!! POURQUOI TU AS FAIT ÇA!!?? POURQUOI!!?? JE PERDS TELLEMENT DE SANG QUE JE POURRAIS MOURIR!!! ESPÈCE DE PETITE-!!!"

Son visage pâlit lorsqu'elle vit le sourire troublant de Delly. Elle entendit des rires. Ces rires étaient... tellement effrayants...

Ses acolytes aidèrent rapidement Stacy à se relever et s'enfuirent. Delly ramassa le verre, maintenant couvert de sang, dans une de ses mains et inclina la tête, souriant toujours de manière inquiétante.

"Fuis... Fuis Stacy... La prochaine fois, on s'amusera tellement... Hehehehehe..."


De retour chez elle, Delly se sentait vraiment fatiguée. Elle ne pouvait plus marcher du tout, elle ne sentait plus ses jambes. Elle avait toujours les joues entaillées d'une oreille à l'autre. Sa famille se retourna.

"Oh... Oh mon Dieu !!!"

Sa mère la vit avec terreur, ainsi que son père et son amie, Daisy. Sa mère se précipita vers Delly, posant ses mains sur ses épaules.

"Delly ! Chérie ! Est-ce que ça va !?"

Delly ne pouvait pas répondre. Du sang coulait encore de son menton. Sa chemise grise avait des taches de sang. Elle se sentait étourdie. Et, sans dire un mot, elle s'évanouit.

"Delly ! Delly ! Réponds-moi ! Delly !!"

Sa mère pleurait. C'est la dernière chose qu'elle entendit alors qu'elle gisait sur le sol, faiblement...

Daisy s'assit à côté d'elle et sourit doucement.

Elle lui donna un cupcake au chocolat pour la faire se sentir mieux. Delly prit une bouchée du cupcake et sourit à Daisy.

"Merci, Daisy..."

Dit-elle d'une voix fatiguée. Elle avait toujours les joues entaillées en un sourire.

"Oh, ce n'est rien, Delly ! C'était la seule façon de te faire te sentir mieux."

Daisy sourit. Le temps passa, elle regarda l'horloge, il était 20h.

"Je ferais mieux de te laisser te reposer, Delly. J'espère que tu te sentiras mieux demain..."

Delly sourit et hocha la tête. Daisy sourit en retour, l'embrassa sur le front et quitta la chambre... Espérant qu'elle se sentirait mieux demain... Ou du moins le pensait-elle...



La nuit, Delly se réveilla et sortit de son lit. Elle se regarda dans le miroir. Son reflet lui semblait différent, comme si elle était quelqu'un d'autre. Elle enleva des ailes de papillon violettes de son dos et s'assit par terre, désespérément. Elle poussa un soupir silencieux.

"Quelle journée terrible j'ai eue..."

Puis elle ressentit à nouveau une sensation très étrange. Elle fronça les sourcils.

"Non... Je dois me venger de ce que ces garces m'ont fait..."

Elle baissa les yeux et vit un éclat de verre brillant sur le sol. Elle le ramassa et sourit follement.

"Que la fête commence..."

Elle prit un seau de peinture rouge, puis peignit un pentagramme sur le sol. Elle se coupa la main droite pour laisser le sang goutter sur le pentagramme. Puis elle chanta d'une manière très étrange...

Soudain, des esprits sombres apparurent dans sa chambre, tournoyant autour d'elle. Puis, Delly flottait lentement dans les airs en gémissant et en grognant douloureusement. Elle ressentait une douleur extrêmement aiguë dans ses muscles. Sa transformation était extrêmement douloureuse, elle n'avait jamais ressenti une telle douleur auparavant. Et avec cela, elle perdit à nouveau connaissance...

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle se rendit à la salle de bain pour se regarder dans le miroir. Son reflet avait complètement changé.

Ses yeux étaient devenus noirs et ses iris étaient devenus blancs. Sa peau était encore plus foncée, ses cheveux bruns étaient presque noirs. Des cercles rouge foncé étaient apparus autour de ses yeux. Des cornes apparurent sur sa tête, allant de ses sourcils à ses joues. Lorsqu'elle ouvrit la bouche, elle semblait avoir des dents pointues et des crocs. Elle se retourna et vit des ailes violettes sur son dos réel. Et enfin, lorsqu'elle se retourna, elle vit sa queue noire bouger.

"Qu'est-ce que..."

Delly était sans voix. Elle caressa sa joue, qui saignait toujours jusqu'à son menton. Elle semblait effrayée au début, mais étrangement, elle sourit et ricana. Elle sentit qu'elle n'était plus elle-même. Maintenant, Delcina était partie.

"Hehehehe... Là, c'est mieux !"

Elle inclina la tête, regardant dans le miroir, et vit que ses joues étaient ouvertes. Elle esquissa un léger sourire.

"Oups ! J'avais presque oublié que mes joues étaient ouvertes... Maintenant, je dois réparer ça... Hehehehe..."

Elle vit une aiguille avec du fil noir sur le comptoir. Elle la prit et cousit trois fois sur sa joue gauche. Elle fit de même avec l'autre joue en cousant, en cousant et en cousant... Le sang coulait de la chair cousue.

"Hmm, c'est mieux ! Maintenant, allons nous amuser, d'accord... ?"

Une fois terminée, elle se rendit dans sa chambre pour ramasser le couteau sur le sol. Elle vit quelque chose sous son lit.

"Oh, c'est vrai... J'avais presque oublié que j'avais caché la batte en bois..."

Elle se pencha au sol et prit la batte en bois qu'elle avait cachée sous son lit, puis quitta sa chambre.

Elle marcha dans le couloir, tenant une batte et un couteau dans sa poche. La porte s'ouvrit en grinçant. Ses rires étaient très inquiétants. Elle vit ses parents, dormant paisiblement. Elle alla réveiller sa mère. Sa mère cria de terreur, et son père se réveilla et se figea.

"Delly ! Que fais-tu !?"

Sa mère cria. Delly leva la batte ensanglantée au-dessus de sa tête. Un sourire grotesque s'étira sur son visage. Des dents pointues apparurent de son sourire.

"C'est l'heure de s'amuser, maman. Le plaisir vient de commencer..."

En disant cela, elle écrasa ses parents à travers leur corps. Ils crachèrent du sang tandis que Delly continuait à les frapper, jusqu'à ce qu'ils cessent de respirer et meurent...

Daisy entendit des cris stridents venant du couloir. Par curiosité, elle sortit du lit et se rendit dans le couloir. Une fois arrivée, elle vit une silhouette sombre debout, tenant une batte avec du sang qui en dégoulinait. Daisy regarda avec horreur en respirant lourdement.

"D-Delly... ?"

Elle regarda ses mains couvertes de sang cramoisi foncé.

"Oh... non... Daisy... Je suis désolée... Je n'aurais pas dû faire ça..."

Daisy fronça les sourcils et s'approcha d'elle en caressant la joue de Delly.

"Ce n'est pas grave, Delly... Je comprends..."

Daisy entendit des hurlements stridents dans le couloir. Par curiosité, elle se leva du lit et se dirigea vers le couloir. Une fois arrivée, elle vit une silhouette sombre debout, tenant une batte avec du sang qui en dégoulinait. Daisy resta figée d'horreur, respirant lourdement.

« D-Delly... ? »

Elle regarda ses mains couvertes de sang cramoisi.

« Oh... non... Daisy... Je suis désolée... Je n'aurais pas dû faire ça... »

Daisy fronça les sourcils et s'approcha d'elle, caressant la joue de Delly.

« Ce n'est pas grave, Delly... Je comprends... »

Elle dit en enlaçant Delly. Celle-ci la serra contre elle en commençant à pleurer. Les larmes de Delly devinrent rouges, comme si elle pleurait du sang. Daisy l'embrassa sur le front. Delly prit la batte et ouvrit la fenêtre. Avant de sauter, elle se tourna vers Daisy avec un sourire doux. Delly sourit en retour, sauta par la fenêtre et s'enfuit de la maison, laissant Daisy derrière.


Le lendemain, les trois filles marchaient dans le parc. Il y avait beaucoup de brouillard et le ciel était gris. Elles ne voyaient presque rien.

« Hé les filles, et si on allait se promener dans la forêt ? Je sais qu'il y a du brouillard, mais on pourrait s'amuser, non ? » dit Millie. Wendy hocha la tête, intéressée. Stacy eut un étrange pressentiment en entendant le mot « s'amuser ». Son cœur se mit à battre de plus en plus vite. Wendy posa sa main sur l'épaule de Stacy.

« Ça va, Stacy ? On dirait que tu es malade... »

« Hein ? Non... enfin, ou-oui... Je vais bien... »

« Tu es sûre ? Si tu veux, on peut rentrer et- »

« Non ! Je... j'ai dit que ça va... J'ai juste... Ugh ! Tu sais quoi, laisse tomber... Allons-y... »

Millie et Wendy penchèrent la tête, perplexes. Wendy sourit nerveusement.

« Oh... d'accord... Si tu le dis... A-Allons-y alors... »

Une fois dans la forêt, elles entendirent les corbeaux croasser au-dessus des arbres.

« Eh bien... Cet endroit n'est pas aussi effrayant que je le pensais... » dit Wendy nerveusement. Millie voulait aller quelque part pour faire pipi, elle croisa les jambes.

« Les filles, je dois aller faire pipi ! Je ne peux pas me retenir... »

« Ok Millie, tu peux y aller. Mais ne va pas trop loin ! » l'avertit Wendy. Millie hocha la tête et alla derrière les buissons pour uriner. Une fois terminée, Delly apparut dans un arbre. Elle prit une corde et forma un nœud coulant. Millie s'apprêtait à repartir mais elle fut prise au cou par le nœud. Delly tira de toutes ses forces, étouffant Millie. Elle tenta de résister mais il était trop tard, elle rendit son dernier souffle et mourut...

Pendant ce temps, Stacy et Wendy attendaient le retour de Millie. Wendy grogna d'impatience.

« Ugh ! Pourquoi prend-elle autant de temps ! Ça fait cinq minutes qu'elle n'est pas revenue ! »

« On devrait aller voir ce qu'elle fait... »

« Tu as raison, Stacy... On devrait aller la voir. »

Lorsqu'elles allèrent chercher Millie, Wendy poussa un cri perçant. Elles furent terrifiées de voir Millie pendue à un arbre. Son nez et sa bouche saignaient abondamment, ses yeux saignaient de leurs orbites. Les corbeaux semblaient consommer sa chair.

Stacy et Wendy s'éloignèrent aussi vite que possible mais, sans le savoir, elles se perdirent dans la forêt.

« Oh non ! On est perdues ! On doit faire quelque chose !! » paniqua Stacy. Wendy eut une idée et posa ses mains sur les épaules de Stacy.

« Stacy ! On doit se séparer ! C'est le seul moyen de sortir de la forêt ! Fais-moi confiance ! Je suis sûre que ça marchera !! »

« Ok ! Faisons-le !! » dit Stacy, toujours paniquée, tandis qu'elles partaient dans des directions différentes.

Wendy courut aussi vite qu'elle le pouvait et s'arrêta pour reprendre son souffle. Avant de pouvoir s'échapper, elle fut frappée violemment à la tête par une batte en bois. Wendy tomba au sol, faible.

Elle tenta de se relever mais fut frappée à nouveau par la batte en bois. Delly la frappa plusieurs fois, le sang éclaboussant partout. Wendy trouva finalement la mort, et Delly jeta son corps dans les buissons pour que personne ne puisse le voir.

« Maintenant... Pour la touche finale... » gloussa Delly d'un air effrayant en s'éloignant avec la batte à la main.

Ainsi, Stacy était la dernière à survivre. Elle se sentait faible et avait perdu tout espoir. Elle commença à pleurer, s'agenouillant au sol. Elle s'arrêta brusquement en entendant un bruit derrière elle. Elle se retourna mais il n'y avait personne.

« Eh bien, on dirait qu'il n'y a plus que toi et moi... »

Elle entendit une voix étrangement familière. Elle leva les yeux et vit une fille portant une combinaison grise avec des oreilles de chat et des ailes violettes, tenant une batte en bois couverte de sang cramoisi. Elle reconnut rapidement que c'était la même fille qu'elle avait harcelée dans le parc, mais ce n'était plus tout à fait la même...

« Oh... Oh mon dieu ! Es-tu la... »

Elle ne put finir sa phrase. Delly sourit d'une manière grotesque. Elle s'approcha et lui attrapa la tête. Le cœur de Stacy se mit à battre la chamade. Delly sortit un couteau de sa poche et le posa lentement sur le cou de Stacy. Ses larmes coulèrent sur ses joues brûlantes.

« S'il te plaît ! Ne fais pas ça !! Je suis désolée pour tout !! Je t'en supplie !!! »

Stacy implora le pardon, mais Delly ignora ses supplications. Son sourire s'élargit.

« N'est-ce pas drôle, Stacy...? Parce que... Les vengeances sont toujours douces... Mais ne t'inquiète pas... Ça va être amusant... »

Ce fut la dernière chose qu'elle entendit avant que Delly ne plonge le couteau dans son cou. Stacy cracha du sang et du sang coula de ses orbites.

Delly creva l'œil de Stacy et plongea le couteau dans son cœur en le retirant de sa poitrine. Elle saisit le cœur, encore battant. Sans une seconde d'hésitation, elle écrasa le cœur de ses mains. Stacy cessa de respirer et trouva finalement la mort.

Une fois son travail terminé, Delly se pencha sur le cadavre de la blonde et gloussa.

« Hahahaha... Eh bien, c'était amusant Stacy ! Maintenant que tu es morte, tu ne m'embêteras plus... Tu sais que je déteste quand tu es là ! »

Puis elle se releva et jeta le corps derrière les buissons. Elle ramassa le couteau et la batte en bois et s'envola de la forêt embrumée.


Imaginez maintenant que, la nuit, vous dormez paisiblement dans un lit douillet. Mais vous avez une étrange sensation, comme si quelqu'un vous observait.

Quand vous ouvrirez les yeux, vous verrez une étrange silhouette, debout dans le coin de votre chambre, avec des iris blancs brillant dans l'obscurité, portant une combinaison de chat grise avec des ailes violettes dans le dos... Et elle vous regarde profondément dans l'âme...

Et vous l'entendrez glousser d'une manière effrayante...

Et vous l'entendrez dire des mots, d'une voix inquiétante, qui vous couperont le souffle...

« Ça va être amusant... »

Apparence[]

Avant que Delly ne soit possédée, elle semblait avoir la peau brune et des yeux ambrés qui ressemblaient à des yeux d'or. Elle portait un pyjama gris avec des oreilles et une queue de chat et des ailes de papillon violettes. Elle porte également des bottes marron.

I need to fix this..

Après sa possession, sa peau est devenue sombre. Ses cheveux sont devenus marron foncé, presque noirs, et ses yeux sont devenus complètement noirs avec des iris blanches. Elle s'est fait des petites coupures sur ses deux joues qui ressemblent à un sourire et les a recousu, et elle a des cornes noires sur la tête. Son pyjama à capuche est devenu gris foncé et est couvert de sang. Elle a des dents pointues et une longue langue.

Personalité[]

Delly était autrefois une fille douce, gentille et timide qui vivait une vie heureuse avec ses parents et sa meilleure amie d'enfance, Daisy. Elle aimait jouer avec Daisy et ne pouvait s'empêcher de sourire quand son amie était là. Mais aujourd'hui, sa douce personnalité s'est transformée en une personnalité sombre. Elle est devenue plus sombre et violente ; elle était aussi très sauvage et folle. Avec ses émotions, ses yeux changent de couleur. Lorsqu'elle est en colère, ses yeux deviennent rouges. Quand elle est triste, ses larmes se transforment en larmes sanglantes. Quand elle est sur le point de perdre la tête ou d'attaquer, ses yeux deviennent noirs et blancs. Ses émotions sont parfois très fortes. Elle peut être très agressive lorsqu'elle est facilement énervée et agir parfois de façon très sauvage.

Advertisement